Animer la partie en jeu

Le MJ, ambassadeur du JDR (2) : la démonstration rapide du jeu de rôle

Comme la première vidéo de la série avait reçu un bon accueil, voici maintenant la suite !

Après avoir vu comment parler du jeu de rôle à des non-joueurs, dans cette vidéo j'aborde un autre sujet : comment organiser une démonstration de 5 à 10 minutes à des complets débutants, sans forcément avoir beaucoup de moyens sous la main ! Rien ne vaut la pratique du jeu de rôle plutôt que la théorie et proposer une petite démonstration rapide à des curieux sera nettement plus efficace que toutes les explications du monde.

Je vous laisse découvrir tout cela en vidéo (15 minutes) et rendez-vous la semaine prochaine pour un nouvel article au format texte !

http://www.dailymotion.com/video/xh9xwp_la-demonstration-rapide-du-jeu-de-role_lifestyle 

Bon jeu à tous ! 

Commentaires   

0 #13 yoda 21-03-2011 17:00
Sur l'intérêt de faire comprendre au débutant qu'il existe un système de résolution, je suis parfaitement d'accord.
C'est le fait de le montrer en jeu, sur un laps de temps aussi court, qui ne me semble pas nécessaire. Par contre, juste après la courte démonstration, on peut lui expliquer que telle ou telle action qu'un personnage a effectuée, ce n'était pas sûr qu'il la réussisse. Et introduire ici la notion de système, qui permet de savoir si c'est possible sans devoir se reposer sur l'arbitraire du MJ, et qui fait généralement appel à l'aléatoire dans les cas litigieux.

J'ai déjà vu dans le contexte de démonstrations plus longues (une heure) et avec matériel des joueurs scotchés à leur feuille de personnage et cherchant dedans comment agir, ayant du mal à se détacher d'un contexte "jeu de plateau", où toutes les actions possibles sont décrites sur les cartes. J'ai déjà vu aussi bien des joueurs débutants s'imaginer que tout se résout par un jet de dés (par exemple, croire qu'un score élevé en bluff permet de faire croire quelque chose de manifestement faux à quelqu'un). Faire utiliser l'imagination avant les dés n'est pas toujours facile...
Citer
0 #12 Footbridge 21-03-2011 16:44
On attend ton retour avec impatience alors ! A très vite !
Citer
0 #11 Cuchulain 15-03-2011 14:25
J'y avait jamais pensé, c'est une très bonne idée. Faudra que je teste un de ces 4' ! :-)
Citer
0 #10 Footbridge 07-03-2011 07:30
Salut James et bienvenue sur ce blog !

Merci de ton commentaire, de ton retour sur la BMJ, content que le livre te plaise !

Effectivement il est important que chacun trouve sa propre manière d'expliquer ce qu'est le jeu de rôle, de façon à ce que la personne en face comprenne de quoi ça parle et ait envie de jouer...

Au plaisir de lire tes commentaires ici !
Citer
0 #9 Footbridge 07-03-2011 07:27
Effectivement Zarcania tu as bien fait de le signaler : lire un jdr en public, 3 semaines dans l'année afin de faire connaître le jeu de rôle... et l'occasion de démarrer donc une partie sur le pouce !
Citer
0 #8 Footbridge 07-03-2011 07:19
Salut Yoda merci de ton commentaire !

Sur Ambre, à noter que c'est un jdr sans dé et sans aléatoire mais qui n'est pas sans système de résolution : chaque personnage a des scores mis aux enchères en début de partie et lors d'un conflit on compare le score au score de l'adversaire. Donc certes ce n'est pas aléatoire mais il y a des dés.

Ce qu'il faut (à mon avis bien sûr) faire comprendre au débutant, même sur un laps de temps très court, c'est qu'il existe sous une forme ou une autre un système de résolution pour aiguiller la suite de l'histoire. Ca n'est pas nécessairement avec des dés, je suis d'accord avec toi.
Citer
0 #7 James Foley 05-03-2011 22:59
Tout d'abord, je voudrais te remercier Fabien pour cet ouvrage qu'est la BMJ. C'est une mine de conseil de tout ce que je n'ai hélas pas su trouvé sur certain forum ou que je n'ai jamais demandé par peur qu'on me rit au nez...

Même en survolant le sommaire on peut y voir la clarté des réflexions menés et le travail que tu as du abattre sans tomber dans le piège des conseils alambiqués ^^

Donc ceci est dit :lol:

J'avoue t'avoir piqué ta formule qui est celle de l'histoire interactive avec de la réflexions et une pointe de théâtre dedans...

Donc j'attends la suite de tes interventions avec impatience ^^
Citer
0 #6 Zarcania 02-03-2011 12:32
Cet article tombe au bon moment. C'est la semaine pour lire un JDR en public...
Ce n'est surement pas un hasard. Vous pouvez en savoir un peu plus sur la semaine pour lire un JDR en public ici : http://wojavia.eu/
Citer
0 #5 yoda 01-03-2011 13:36
Les dés ne sont qu'un outil pour introduire de l'aléatoire dans la résolution des actions. L'absence de dé ne doit pas être un frein à la démo, en leur absence on peut utiliser un autre outil (des cartes, le "pierre-papier-ciseaux"). Ou plus simple encore (surtout si on est debout), se passer complètement de système. Faire rouler les dés n'est pas l'essentiel du jdr, qui est quand même de raconter une histoire interactive, et dans une séance normale, on peut facilement passer un quart d'heure sans sortir les dés. Je pense que mettre en scène une situation sans jet de dés est suffisant pour donner une idée de ce qu'est le jdr, sans compliquer les choses pour le public... et sans introduire d'élément qui exclue certains jdr (comme Ambre).
Citer
0 #4 Footbridge 28-02-2011 23:45
Effectivement c'est à tester... il faut avoir quelques idées en tête, des dés et un système sous la main et on peut ainsi démarrer une partie au débotté.

Si tu cherches un système pour cela, il y a Wordplay sur ce blog qui s'y prête bien.
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir