Choix de l’univers et de la campagne

Science-fiction, space opéra : comment créer une planète ?

 

planète verte jdr

 

Une fois n’est pas coutume, nous allons traiter un sujet « thématique » qui intéressera essentiellement ceux qui jouent dans des univers de science-fiction et de voyages spatiaux : comment créer une planète ? La réponse sous forme de listes de questions à se poser.

1.    Quelle est la position de la planète dans son système solaire ?

Le meneur peut d’abord essayer de positionner la planète au sein de son système solaire. Est-elle près de son soleil (et donc plutôt chaude comme Mercure, Venus ou la Terre) ? Ou bien en est-elle éloignée et donc glaciale (Pluton, Uranus) ? Est-elle la seule planète habitée de son système ? Est-elle jumelée à une autre planète sur son orbite ? A-t-elle des satellites naturels ? Artificiels ?

2.    Comment la planète est-elle constituée ?

Première question : la planète est-elle solide (comme Mars ou la Terre) ou gazeuse/liquide (comme Jupiter) ? Sur une planète gazeuse ou liquide, la vie pourra se faire dans l’atmosphère ou la stratosphère, dans des stations orbitales, la surface étant occupée par un océan liquide ou gazeux et donc inhabitable, sauf pour des raisons minières (comme la planète Bespin où se trouve la Cité des Nuages dans Star Wars). Dans le cadre d’une planète solide, est-elle plutôt terrestre ou plutôt liquide ? La Terre est consituée à 75% d’eau, donc elle est plutôt liquide, mais Mars par contre est plutôt terrestre.

3.    Quelles sont les conditions physiques sur la planète ?

On parle ici de questions de gravité et de climat. La gravité est-elle la même que sur la Terre ? Plus légère ? Plus lourde ? Cela aura des incidences sur les habitudes, sur l’architecture, sur la physionomie des natifs… Le meneur devrait également se poser plutôt la question du climat : quel est le temps sur la planète ? Quelles sont les conditions atmosphériques ? Y-a-t-il des précipitations ? Sont-elles toxiques ? Dangereuses ? Y-a-t-il des tempêtes ? Des phénomènes climatiques exceptionnels ou récurrents ?

4.    Quelles sont les conditions de vie et les conditions atmosphériques ?

Si les personnages viennent sur cette planète, il y a probablement de la vie (ou bien, il y en a eu par le passé) et il faut donc se poser les questions des conditions de cette vie. Une atmosphère est-elle présente sur la planète ? Sous quelle forme ? Est-elle présente partout ou uniquement dans certaines zones ? Est-elle toxique ? Dangereuse ? Faut-il s’en protéger d’une façon ou d’une autre ?

5.    A quoi ressemblent les paysages de la planète ?

La bonne manière de répondre à cette question consiste à s’imaginer une description d’un paysage « type » de la planète, éventuellement en le synthétisant sous une forme de quelques lignes. Quelles sont les couleurs dominantes dans le paysage ? Du ciel ? Des végétaux ? Des nuages ? De l’eau ? Combien de temps dure la journée ? Combien y-a-t-il de lunes ? de soleils dans le ciel (effet Tatooïne !) ?

6.    Comment la vie s’est-elle installée sur la planète ?

S’il y a une présence sur la planète, est-elle installée dans des grands centres urbains, ou plutôt dans des petits îlots de civilisation éparses ? Quel est leur niveau de technologie ? Dépendent-ils d’une autre planète ou civilisation ? Les habitants de la planète sont-ils des autochtones ou des émigrés venus d’ailleurs ? Quelles races vivent sur la planète ? Sont-elles toutes connues ?

7.    Comment se décrit l’arrivée sur la planète ?

Pour terminer, une bonne manière de synthétiser toutes ces réponses, consiste à imaginer quelle serait la vision qu’aurait les PJs lorsqu’ils arrivent sur la planète : d’abord au niveau spatial : quelle couleur dominante ? Quelle atmosphère ? Y-a-t-il des satellites ou des stations spatiales ? Ensuite, il faut imaginer comment se déroule la descente vers le sol : quelles couches d’atmosphère traverse-t-on ? que voit-on en premier depuis le ciel ?  Enfin, poser le pied sur la planète doit être une expérience complètement dépaysante pour les personnages : dans quel lieu débarque-t-on ? Qu’y voit-on de spécial ? A quoi ressemblent les habitants ?

 

A vous maintenant de créer vos mondes pour faire en sorte que vos PJs continuent l’exploration de leurs galaxies !

Bon jeu à tous !

Commentaires   

0 #22 Samantha 11-10-2013 19:39
:lol: :kiss: :D :evil:
Citer
0 #21 Footbridge 03-11-2011 10:01
Bonne idée effectivement il est aussi possible d'opter pour une approche historique : comment les hommes se sont ils établis sur la planète ? Par où sont ils arrivés ? Quels sont les évènements qui ont amené le monde là où il est actuellement ?
Citer
0 #20 Dunaedine 02-11-2011 09:48
Il est actuellement difficile de générer une planète entière sans se plonger dans un boulot totalement ingérable en terme de temps.

Pour ce qui est du Space Opera, cela peut s'expliquer par une chose: beaucoup de planète ne seront que peu colonisées. Elles auront donc surtout une région d'implantation autour du spatioport, avec des petits implantation de production (agricole ou minière) dispersées autour.
Citer
0 #19 Footbridge 24-10-2011 09:03
Je suis d'accord avec toi, mais il faut quand même garder une caractéristique commune à toute la planète pour qu'elle garde une unicité et une saveur originale.
Citer
0 #18 XIII 10-10-2011 13:43
Je voudrai apporter une petite précision sur l'intérêt d'une planète multi-climat.

En effet, un éco-système riche de plusieurs type de climat encourage la vie et donc la richesse naturelle d'une planète.

Personnellement, je part du principe qu'un planète avec un climat riche en variation selon les zones géographique a des chances d'abrité des formes de vie très évoluer voir carrément dangereuse. Des nouveaux virus et bactéries dangereuse pour les colons ou les explorateurs.
Il me semble qu'il est plus "simple" de coloniser une planète mono-climatique avec un éco-système peut être plus spécialisé et moins riche.
Citer
+1 #17 Footbridge 10-10-2011 12:06
Je suis d'accord avec toi. En fait ça depend surtout si on se la joue "hard science" ou bien plus soft en fait niveau réalisme scientifique.
Citer
0 #16 Footbridge 10-10-2011 12:06
Ah oui on voyage bcp dans DH ?
Citer
0 #15 Footbridge 10-10-2011 12:05
Je t'ai ajouté dans la liste des liens en bas à gauche du menu du blog !
Citer
0 #14 Scribe Ludique 26-09-2011 09:38
Oui, bien sur ! :-)
Citer
+1 #13 XIII 22-09-2011 23:52
En faite, dans le système solaire, la terre et ces différent climat (hors calotte polaire) reste l’exception.

Regarder vénus, mercure, mars.. mono-climat pour tout le monde. Même si sur mars il y a des "saisons" celle-ci font varié le thermomètre de quelques degrés seulement et pas de quoi fouetté un chat.

Vénus, je n'en parle pas, tellement les conditions au sol sont extrème.
Mercure... proche du soleil et donc mono-climat chaud / froid avec alternance selon l'heure local du jour (nuit / jour = choc thermique dans le coin).

Je ne parle pas des géantes au delà de mars ou des satellite qui orbite autours.

Le racourcis "code" de la SF est donc globalement valide en observant ce qui ce passe chez nos voisins, il n'est pas "complètement" déconnant d'imaginer une planète habitable avec un "mono-climat".

Concernant les "codes" de la SF, il existe de nombreuse oeuvres de SF qui ne réponde pas au "code", le Cycle de Tschaï de Jack Vance, Ventus de Karl Schroeder, Avatar le film et bien d'autre exemple mets en scène des planète avec un éco-système multi-climat.

Le "code" dont vous parler est un code de "Space Opéra" mais pas de la SF en général.

:woohoo:
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir