Créer la campagne

Le bon nom pour le bon personnage

Choisir un nom pour le perso
 

Choisir le bon nom pour un personnage, qu’il soit PJ ou PNJ, joue grandement sur la qualité d’une campagne : les parties dont on se souvient sont pleines de noms qui donnent d’entrée de jeu une ambiance et permettent de mieux se représenter le personnage. Mal choisis, ils peuvent ruiner un effet au total. Pour marquer dans le bon sens les mémoires des joueurs, il faut donc trouver le bon nom au bon moment pour les personnages… voilà quelques idées pour vous y aider !

 

La recette pour composer un nom

Pour trouver un nom pour un PNJ (ou pour un PJ côté joueur) peut se faire en suivant par exemple les étapes suivantes :

 1.     Identifier le contexte du nom

En fonction de l’univers, du type de personnage, le nom que l’on va choisir va varier grandement.

Si l’univers est réel (ou devrait on dire réaliste), historique, ou contemporain alors on peut se tourner vers une source issue de notre bonne vieille réalité pour trouver le nom. Il s’agit alors d’identifier la nationalité ou l’origine ethnique du personnage en question pour savoir dans quel domaine il faudra chercher (un nom hindou n’aura pas la même consonance qu’un nom européen), sachant qu’il est tout à fait possible qu’un PNJ d’origine asiatique porte un nom américain (s’il fait partie d’une famille de migrants et qu’il s’est trouvé un pseudonyme par exemple) ou toute autre combinaison.

Dans un univers fantastique, médiéval ou de science fiction, autrement dit qui n’a plus rien à voir avec notre réalité, alors il faut bien identifier les conventions de nom. Quelles sont les spécificités des noms dans cet univers ? Peut être qu’il y a une logique derrière chaque nom (par exemple dans le Disque-Monde, la plupart des noms sont délibérément ridicules, pour coller au côté décalé de l’univers) ou peut être qu’un certain type de personnage ou race a une consonance qui lui est propre (par exemple dans l’univers de Stargate, les Jaffa ont des noms en général à 2 syllabes et avec une apostrophe et/ou le son « ac » comme dans Gerak, Bra’Tac ou Teal’c). Il s’agit alors d’analyser les noms des PNJs existant dans cette race/culture et de s’inspirer de la structure (nombre de syllabes, consonnes/voyelles) ou des sonorités pour ensuite trouver d’autres noms dans le même contexte. Si vous n’avez aucun exemple sous la main, alors le MJ devrait définir pour chaque culture des sonorités ou des structures à peu près similaires pour faciliter la création de noms dans cette culture/race. Sachant qu’il est possible dans ce cas, de s’inspirer du réel : les elfes de votre univers médiéval fantastique pourraient avoir des noms scandinaves, et les nains des noms bulgares, auquel cas on retombe sur les sources réelles de noms.

Avec le contexte bien en tête, le meneur a déjà quelques idées pour la suite de la création du nom.

 2.     Définir la structure du nom

Avant de passer à la création du nom proprement dite, il peut être utile de réfléchir à ce que va être la structure du nom : est ce que ce sera un simple prénom ? Un prénom et un nom de famille ? Plusieurs prénoms et un nom de famille (sachant qu’un nom à rallonges donnera l’impression d’un personnage important ou noble) ? La structure du nom peut aussi inclure un préfixe (Van Quelque chose ou Von Machin), une particule (encore plus noble pour le coup), un titre (Capitaine … / Seigneur … , etc)  ou un suffixe (Truc Junior par exemple).

Le nom peut aussi inclure un nom, un adjectif, un qualificatif ou une particularité physique (le Preux, le Riche, le Borgne…) qui peut n’être qu’un surnom ou à terme être entré dans les usages pour devenir son nom le plus courant. Enfin le meneur peut également penser à un diminutif ou un surnom si le nom est un peu long.

 3.     Remplir la structure

Après avoir défini la structure du nom et si ce sera un nom simple ou quelque chose de plus long, il est temps de remplir cette structure, en choisissant des noms respectant les règles et sonorités du contexte. En général il faut quelques essais avant de trouver le bon nom, par tâtonnement.

Si l’inspiration vous manque pour remplir cette structure, vous pouvez vous aider avec des noms de métiers, des attributs physiques, une région d’origine ou encore un ancêtre commun qui peuvent être autant d’origines de noms diverses. Ou bien les sources d’idée de noms données dans la suite de cet article peuvent aussi vous inspirer.

 4.     Prononcer le nom à voix haute

Dernière étape de la création du nom, qui est le moment de vérité : passe ou passe pas. Il faut d’abord que le nom soit prononçable, donc le prononcer à voix haute est un test évident. Ensuite il faut évaluer si la tonalité du nom prononcé correspond à l’image que l’on veut qu’il projette ? Est ce qu’à l’oreille cela reflète bien l’ambiance du personnage, de l’univers ? Si non, il faut revenir aux étapes précédentes et si oui, félicitations vous avez alors un nom de personnage prêt à utiliser pour votre univers !

 

9 sources de nom

Où trouver des idées de noms quand l’inspiration vient à manquer ? Voilà une liste non exhaustive d’endroits où vous pourrez trouver des idées :

·      Pour les noms francophones ou francisants, un calendrier peut vous donner des idées de prénoms.

·      Plus simplement des listes de prénoms possibles pour des enfants peut être une autre piste pour trouver des prénoms (par exemple sur le site http://www.bebe-prenoms.com/ )

·      Pour les noms de famille francophones, un annuaire de particuliers peut être une véritable mine d’or.

·      Pour un nom avec une sonorité non francophone un dictionnaire ou un livre de langue étrangère peut donner des pistes, libre à vous de choisir ensuite la langue en fonction de la sonorité ou de l’origine que vous voulez donner.

·      Les noms communs ou les « mots du jour » comme sur le site http://www.lemotdujour.com/ peuvent aussi servir pour créer des noms, quitte à les déformer quelque peu, en changeant quelques lettres.

·      Certains auteurs utilisent également les objets dans la pièce autour d’eux pour trouver des noms. Par exemple en choisissant un objet et en utilisant la moitié du mot comme moitié du nom, ou bien en utilisant 2 moitiés de noms d’objets différents pour les assembler en un mot, ou encore en épelant à l’envers ce même mot et en voyant si cela donne quelque chose d’utilisable.

·      Les noms de lieux sont d’excellentes sources et de nombreux auteurs/scénaristes utilisent un atlas pour trouver les noms des protagonistes (saviez-vous que Lanfeust est le nom d’un village en Bretagne ?), voilà donc une technique facilement utilisable pour nos parties ! A défaut d’Atlas, Google Maps peut très bien s’y substituer.

·      Pour un nom anglophone, un programme TV et des noms d’acteurs de téléfilms de seconde zone peuvent faire l’affaire…

·      Enfin on peut trouver sur Internet des exemples de générateurs ou de listes de noms comme sur http://www.gunof.net/ (orienté fantasy) http://www.20000-names.com/ (qui donnent des pistes pour toutes les nationalités possibles et imaginables) ou encore http://www.clublegendes.com/generateur.php (consonnances celtiques essentiellement).

 

Quelques astuces en plus

Quelque soit la méthode utilisée pour trouver le nom, les « petits » personnages, les PNJs mineurs ne devraient pas être négligés. A la fois car cela permet de brouiller les pistes en cas d’improvisation (si le meneur peut donner rapidement un nom à un PNJ plutôt que de chercher pendant 5 minutes, les joueurs auront peut être plus tendance à penser que le PNJ est important alors qu’il ne le sera pas forcément), et aussi car un nom et éventuellement un surnom suffisamment imagé peut suffire à décrire le personnage facilement (Tom le Boiteux, le garçon d’écurie clopinant). Garder des listes de noms toutes prêtes, en les classant par genre (noms masculins, féminins) puis par culture ou race dans votre univers et en les utilisant au fur et à mesure est une bonne méthode pour improviser facilement et rapidement.

Un nom peut aussi être utilisé comme indice dans l’aventure : par exemple le nom peut être un pseudonyme utilisé par le PNJ et dont l’anagramme serait son vrai nom. Ou bien, le nom peut servir de mot de passe ou de mot d’ordre quelque part dans l’histoire. Une autre option est de rattacher le nom d’un PNJ à un lieu : imaginez qu’un chef de gang de voyous dans une ville médiévale s’appelle Dorgil de Varnesace et qu’ils découvrent plus tard qu’un royaume ou un village s’appelle Varnesace dans la contrée voisine… cela peut être une piste à explorer pour en savoir plus sur ce personnage ! Le nom peut aussi évoquer un objet ou un artefact dans votre univers, ce qui peut attiser la curiosité des personnages. Autre idée : le nom peut rappeler celui d’un ancêtre célèbre/mythique dans l’univers ou encore peut signifier quelque chose de particulier dans une autre langue réelle ou fictive en jeu. Toutes ces idées peuvent servir à inclure dans le nom d’un personnage un indice pour la suite.

Dernière idée : utiliser le nom du personnage pour faire monter la tension chez les joueurs. Le nom du PNJ peut évoquer un pouvoir particulièrement dangereux et qui peut faire trembler les joueurs. Le nom de famille pourrait aussi être celui d’un ennemi redoutable venu du passé des joueurs : simple coïncidence ou sinistre héritage ? Ou bien plus redoutable : un nom de lieu qui a une signification particulière pour le groupe. Dans l’exemple précédent, avec Dorgil de Varnesace, si « Varnesace » est le nom d’une ville saccagée par le groupe précédemment, les joueurs vont s’imaginer que ce dernier va vouloir chercher vengeance. Ou encore « Varnesace » pourrait être un lieu dont les joueurs peuvent garder un mauvais souvenir si par exemple ils s’en sont évadés difficilement. Le nom peut devenir alors un message qui fait monter la pression sur le groupe.

 

Avec ces idées, vous avez tous les outils pour créer des noms intéressants, à vous de partager maintenant vos créations et techniques ! Quel est votre meilleur souvenir de nom de PNJ au cours d’une partie ? Comment créez vous les vôtres ?

Bon jeu à tous !

 

Image copyright : Photos Libres

Commentaires   

0 #9 ethnique chic 27-08-2016 14:42
Une fois encore, mes compliments pour ce post vraiment bien écris.
Citer
0 #8 Sari 12-10-2015 11:16
J'ai appris pleins de choses intéressantes en parcourant votre site web.
Merci
Citer
0 #7 Ceyloq91 12-11-2013 21:19
Merci pour le conseille
;-)
Citer
0 #6 popolipo66 20-11-2011 21:26
merci antoine pour le site que tu donne il est vraiment bien mercie :cheer:
Citer
0 #5 anonyme 21-03-2011 17:02
[size=x-large]jaime bien ce site
:lol: :!: [/size]
Citer
0 #4 Footbridge 29-07-2010 15:59
Oui y'a eu une attaque de spam pile ce matin...

On est exactement sur la même longueur d'onde : si le jeu ne donne pas de règles précise sur les noms de cultures / races étranges, assigner une langue réelle peu connue (albanais, cambodgien...) peut être une excellente manière de faire et de se définir facilement une ligne directrice.
Citer
0 #3 Footbridge 29-07-2010 15:57
Très bon site ! Merci du lien !
Citer
+1 #2 Antoine Nélisse 26-07-2010 13:15
Pour ce qui est des prénoms médiévaux, il y a une chouette liste là-bas : http://pages.infinit.net/celte/prenoms.html

La liste reprend des prénoms tirés de l'histoire du VIe au IXe siècle, masculins et féminins.

Pour ce qui est de mon monde, pour éviter les Galadriel, Gimli et autres Bilbo, j'ai décidé d'assigner une structure linguistique à chaque race. Exemples : les nains parlent une langue proche des langues scandinaves, les elfes une langue similaire au gallois, les halfelins de l'arménien, l'empire du latin,...

Du coup, pour les noms de persos ou de lieux, un p'tit coup de Google Translate afin d'avoir des trucs qui ont un minimum de sens (même si je les modifie généralement) et c'est parti pour des elfes qui se nomment Gwynfwch Dywyn, des naines comme Gunara Jäfstedh, des halfelins genre Milo Varblurian,... et des villes comme Skjölheim, Dywyndach ou encore Regia Nerum.

À titre personnel, je trouve que ça donne un certain cachet ^^

PS : Tu devrais faire gaffe aux spams dans les commentaires, c'est pénible ;-)
Citer
0 #1 Alias 26-07-2010 12:09
Une autre source de nom est le site de Kate Monk et son dictionnaire de noms (en anglais, mais très complet): http://www.gaminggeeks.org/Resources/KateMonk/
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir