Documents et aides de jeux

Le cartographe de l'imaginaire : La création du relief

Après le chaleureux accueil réservé au premier article de notre maître cartographe, voici la suite, avec cette semaine le coeur de la carte : la création du relief, des motifs de la carte, des rivières, forêts, montagnes... J'ai eu un vrai déclic en suivant ce tutoriel et je suis maintenant capable de faire une petite carte tout seul ! Je vous laisse donc en compagnie de Kikouk que je remercie pour ce très bon tutoriel. Pour ceux qui ont loupé la première partie qui définissait les bases, vous pouvez toujours la consulter ici.

--------

Vous ferez toutes les étapes suivantes entre les calques papier et texture, pour donner l’impression que le dessin était là avant le passage du temps…

Créez les calques suivants : Terre, Eau, Forets, Reliefs.

 

-       Dessiner le contour des terres. Pour cela, il faut commencer par sélectionner la palette de couleurs que l’on a installé au début. Allez dans l’onglet palette et cherchez city map colors. Ensuite, en cliquant sur le carré de couleur dans le menu de gauche, une fenêtre apparaît. Vous pouvez retrouver les couleurs de votre palette avec l’onglet palette (tout à droite).

Onglet Palettes

 

o    Dessiner les bordures terre/mer en marron foncé après avoir sélectionné le calque Terre. Pour cela, utilisez l’outil pinceau avec une brosse de type Circle Fuzzy, d’à peu près 1px d’épaisseur, soit très fin (un trait qui fasse l’équivalent d’un trait de stylo). Pour des tailles de cartes plus grandes ou plus petites, cette valeur est à adapter. N’oubliez pas, quand vous créez vos côtes, de ne pas les faire trop droites, et n’hésitez pas à rajouter des petits ilots proches de la côte pour plus de réalisme. N’oubliez pas de dessiner également le contour des lacs.

 

-       Dessiner la forêt. Ceci va être le passage le plus compliqué, mais l’avantage est que vous pourrez avoir des centaines d’arbres juste en en dessinant une douzaine. Nous allons pour cela créer un Pattern. Voilà la marche à suivre (seulement pour la première fois, ensuite vous pourrez le réutiliser directement ! et donc passer à la phase du masque de remplissage avec ce pattern):

o   Ouvrez un nouveau document (Fichier à Nouveau), de la même taille que le fichier de départ (3500*2500 px pour nous (attention à rester cohérent entre horizontal et vertical !), Définissez la résolution à 600px/in. Changer les couleurs en « niveau de gris ».

Niveaux de Gris

o   Prenez l’outil crayon, et choisissez une brosse d’arbre, qui devrait apparaître grâce à l’ajout des brosses de la première partie du tutoriel. (Pour ce faire : cliquer sur l’outil crayon, puis directement sur le motif à côté de « brosse » qui est apparu dans le menu de gauche et descendez jusqu’à trouver l’arbre qui vous plait). Réglez l’étirement au maximum en déplaçant le curseur juste en dessous de la brosse au maximum vers la droite (ça devrait aller jusqu’à 10px normalement).

o   Appliquez les arbres sur tout le document en les dessinant un à un. (Astuce : essayez d’éviter au maximum le blanc sur les côtés, quitte à couper un arbre.

Motif Arbre

o   Ensuite : Filtres à Carte ou Mappage (selon les versions) à Petits raccords. Changez le nombre de segments à 4 ou 5 selon si l’échelle de la carte à dessiner. Pour une carte avec une échelle grande, il y aura plus d’éléments, et chacun sera proportionnellement plus petit, donc on choisira 5 segments. Si au contraire, on décide de faire la carte d’une petite zone, alors on choisira 4, voir moins pour les cartes de très petites zones. La magie opère, et vous avez maintenant une grande forêt qui recouvre l’ensemble de votre document. Il ne reste plus qu’à l’appliquer sur votre carte originale.

o   Copier le document (Edition à Copier) puis Coller le comme nouveau motif (Edition à Coller comme à Nouveau motif) et enregistrer votre motif avec le nom « foret1 » dans les deux champs.

Copier motif

o   Revenez sur le document où vous avez commencé à créer votre carte. Sélectionner l’outil remplissage (le sceau) et au lieu d’utiliser une couleur, utiliser un motif, en choisissant le motif ‘foret1’. Puis cliquez n’importe où sur le document, en vérifiant bien que le calque Forêt est sélectionné.

Remplissage calque

o   Ajouter un masque de calque : Calque à Masques à Ajouter un masque de calque à Noir (Transparence totale). Ne vous inquiétez pas si tout disparaît, c’est normal. Ca va réapparaître à la prochaine étape, seulement aux endroits voulus. Changez le mode du calque en « Multiplier ».

o   Assurez vous que la sélection est sur le masque et non sur le calque foret lui même (le masque, c’est celui à droite, en décalé par rapport aux autres, cf. screenshot).

Selection masque

Choisissez l’outil pinceau, avec la couleur blanche et commencez à peindre là où vous voulez voir apparaître de la forêt.(Astuce : pensez éventuellement à laisser de la place pour le nom de la forêt, plus tard)

o   Faites un zoom et précisez les bords. Le blanc, c’est pour faire apparaître le motif, si vous dessinez en noir, ça le fait disparaître… Tout ça grâce à l’outil pinceau. (Astuce : Pour alterner entre blanc et noir rapidement, appuyer sur [D] pour revenir aux deux couleurs noir et blanc par défaut. Il vous suffit ensuite de presser [X] pour passer de l’une à l’autre).

 

-       Dessiner les montagnes. Sélectionner le calque reliefs, et changez la couleur pour le marron que vous avez utilisé pour les contours, ou par une autre couleur foncée (noire par exemple). Sélectionnez l’outil crayon, et changez le motif de la brosse (qui est par défaut un cercle) par la montagne. Vérifiez que l’opacité est à 100%. Ajustez l’étirement, et placez les montagnes où vous le souhaitez. (Astuce : Vous pouvez changer la taille de la montagne vers les bords de la chaine, en mettant de plus en plus petit vers les plaines, pour simuler les collines)

 

 

-       Dessiner les rivières et les océans. Sélectionner le calque Eau. Il faut ensuite sélectionner la bonne couleur de bleu (pas trop foncé de préférence), toujours dans votre palette, et dessiner le chemin des rivières avec l’outil crayon. (Astuce : une rivière s’élargit au plus elle va vers la mer pour devenir un fleuve, donc commencez avec une petite épaisseur, tracez la rivière du haut de la montagne jusqu’à la mer ou au lac, puis repassez avec un étirement plus élevé. Agrandissez petit à petit. Ne pas hésiter à passer un peu de temps sur cette étape, pour plus de réalisme (ne pas dépasser sur les bords de mer, ne pas faire d’accros avec le fleuve qui s’élargit d’un coup, etc.). Utilisez le zoom éventuellement (Affichage à Zoom) pour plus de précision)

o   Une fois définie la source de la rivière (petite) et là où elle se jette (gros), il vous faut faire une petite manipulation : revenir sur le calque Terre et gommer grâce à l’outil gomme la partie de la côte où se superpose la rivière. Revenir ensuite sur le calque eau.

o   On va ensuite colorier les lacs et les océans. Choisissez l’outil pinceau. Choisissez une brosse Circle Fuzzy. Réglez l’opacité à 25%. Revenez au choix des couleurs dans votre palette et choisissez le bleu le plus clair. (Si vous avez beaucoup de mer, nul besoin de tout colorier, seulement les côtes suffisent, et on estompe de plus en plus en diminuant petit à petit l’opacité du pinceau). Coloriez les zones d’eau. Vous pouvez gommer ensuite si ça a dépassé grâce à l’outil gomme. Prenez ensuite l’avant dernier bleu de la palette (plus foncé) et colorier les zones plus profondes (le milieu des lacs, le large des mers)

o   Appliquez ensuite un Flou Gaussien (filtres à flou à flou gaussien) de 10 à 20 px.

 

A la fin de cette deuxième étape, vous devriez obtenir un résultat similaire à celui-ci :

Final étape 2


Bon jeu et bonnes cartes à tous !

Commentaires   

0 #2 NomTest PrénomTest 19-12-2010 14:36
Tout l'honneur revient à Kikouk qui a fait ce travail de recherche et de rédaction, je n'ai fait que tester et corriger...

D'ailleurs à la fin de la série d'article il y a une petite liste de logiciels utiles pour la carto. Cela devrait arriver en janvier ou février ici.

Merci de ton commentaire !
Citer
0 #1 Romaric 16-12-2010 01:46
C'est vraiment un développement original et courageux des conseils que l'on peut donner à un maître de jeu.(parce qu'il faut quand même travailler sur le logiciel avant de pouvoir l'expliquer comme ça)

La bible des logiciels pour meneur de jeu sera ton prochain bouquin ?

:woohoo:
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir