Faire le suivi de la campagne

La roue des futurs au service de l’évolution de la campagne

Roue future
 

Comme vous aviez bien aimé les articles sur le Mind Mapping voici la présentation d’un autre outil, du même style : la roue des futurs ! Et dans cet article son utilisation pour faire le suivi de la campagne.

Qu’est ce que la roue des futurs ?

Ce pourrait être une boule de cristal, un tarot divinatoire, ici c’est une roue, qui a été en fait développée par Jerome Glenn en 1972, qui est maintenant utilisée dans beaucoup de domaines  et que vous pourrez utiliser également autour de vos tables de jeu de rôle.

Dans la roue des futurs, on utilise une structure un peu similaire au Mind Mapping : on part d’un fait ou d’un événement central, écrit dans un rond.  Ensuite il s’agit de brainstormer, ou d’imaginer comme on préfère le faire autour de nos tables, diverses conséquences possibles et de les écrire dans d’autres ronds reliés par des flèches au rond central. Cette approche implique donc de réfléchir à plusieurs conséquences possibles d’un même fait, ce qui permet d’enrichir l’analyse que l’on peut avoir des situations. Une fois cela fait, la deuxième étape consiste à étudier chaque conséquence (qu’on appellera conséquence de 1er ordre) et de réfléchir aux différentes implications de celle-ci : les conséquences de 2e ordre qui viendront s’inscrire dans un autre rond relié à la conséquence de 1er ordre. Les faits les plus complexes peuvent même engendrer de pousser la réflexion au 3e ou au 4e ordre, toujours en suivant la même logique dans le diagramme.

Un outil pour l’évolution de la campagne

Il y a plein de manières d’utiliser ce type de schéma dans une partie de jeu de rôle. L’une des premières consiste à faire l’évolution de la campagne. Par exemple, à l’issue d’une séance de jeu, le meneur peut ainsi dessiner la roue des futurs des évènements principaux que les joueurs ont déclenché, que ces évènements aient été prévus dans la campagne ou non. En étudiant les conséquences de ces évènements, il pourra faire évoluer son monde de façon cohérente jusqu’au prochain scénario et prévoir dans les histoires suivantes que les joueurs puissent explorer les séquelles de ce qu’ils ont fait auparavant : réalisme et effet assuré !

Dans ce cas, inutile de chercher à être exhaustif : si le meneur va imaginer grâce à la roue des futures de multiples conséquences, il lui sera impossible de toutes les mettre en scène. Par contre, ce qu’il peut faire, une fois qu’il a listé toutes les conséquences c’est d’essayer de les classifier par importance :

  • Conséquence mineure : simple détail nouveau dans le background de l’univers
  • Conséquence moyenne : un élément important de l’univers est modifié
  • Conséquence importante : un fait suffisamment important pour que les PJs s’y confrontent plus tard dans la campagne

Typiquement, une grande majorité des conséquences devraient être « mineures » ou « moyennes » et seulement une ou deux devraient tomber dans la catégorie « importante ». A noter que faire jouer ces conséquences importantes peut se faire aussi bien dans le scénario suivant de l’histoire que dans un scénario futur, plusieurs séances plus tard (une fois que l’événement en question n’est plus en tête des PJs, ce qui peut avoir également son petit effet).

 

A vous de jouer et d’utiliser cet outil maintenant pour gérer l’évolution de la campagne… faites l’essai et venez nous raconter en commentaire ce que vous en avez pensé !

Bon jeu à tous ! 

Commentaires   

0 #2 Footbridge 20-09-2011 21:05
Je vois où tu veux en venir : en fait c'est du jeu character centered.

Par contre, même dans une intrigue orientée sur les personnages, je pense que l'idée est intéressante : l'objectif est en fait d'imaginer les conséquences de telle ou telle action des PJs et donc de mieux mettre en scène les conséquences de leurs actes.

C'est à mon avis un bon usage de la roue des futurs.
Citer
0 #1 Naev 14-09-2011 08:40
Personnellement je ne suis pas confronté à ses éléments. Je ne joue pas un scénario mais je fais vivre la vie de mes joueurs. Chacune de leur action est libre et chacun fin de séance impact donc sur la suivante. Les scénarios ne sont que des fils conducteurs mais si les aventuriers passent volontairement à côté je poursuis sur une trame différente. Pour simplifier je ne peux donc pas commencer mes séance par le traditionnel:

-""Vous êtes réunie pour diverse raisons autour d'une table au milieu d'une auberge perdu à 3 mois de voyage de la dernière fois.....""

Cela implique d'être jamais linaire. Cela coupe un peu l'herbe sous les pieds du MJ. Mais c'est la vie de personnages qui prime. L'aventure viendra le moment venue. Les univers regorgent de richesses et d'exploit à accomplir. Quelque soit leur destination.
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir