Préparation du scénario

Ces lieux réels qui peuvent inspirer votre imaginaire (2/3)

Rio Tinto, la rivière de sang

Après le succès de la première partie de cet article la semaine dernière, voici la suite de ces lieux uniques et fantastiques qui peuvent vous servir d'inspiration, aussi bien pour vos campagnes se situant dans notre monde que pour celles se déroulant dans des mondes imaginaires...

Rio Tinto

Cette rivière, qui coule depuis la Sierra Morena, dans le sud ouest de l'Espagne, est connue dans le monde entier pour sa haute concentration en minéraux, notamment en fer. Cela est dû à l'importante exploitation minière autour de la rivière, et ce depuis l'Antiquité. Cette forte concentration donne à la rivière une couleur rouge, qui est à l'origine de son nom. Comme si cela ne suffisait pas, l'eau est "acide" et a un pH très bas. Elle est tellement acide que les astronomes l'étudient, car elle réplique les conditions des rivières venant d'autres planètes dans le système solaire. Comme si cela ne suffisait pas, des formes de vie spécifiques se sont développées dans la rivière, des bactéries vivant dans cet environnement acide improbable. 

Le geyser de Fly

Celui-ci est situé aux Etats-Unis, dans le Nevada, sur une propriété privée qui n'est accessible qu'à une toute petite poignée d'élus. C'est Bill Spoo qui dispose de cette merveille naturelle sur son terrain. Il s'agit d'un geyser très particulier, qui n'est pas complètement naturel : c'est en 1916 qu'il a été créé suite à un forage qui a mal tourné. La source chaude a percé la roche et a ainsi créé ce geyser, qui continue encore de grandir au jour d'aujourd'hui (il fait 3m de haut à ce jour). Au milieu du lac, un promontoire rocheux d'où l'eau s'échappe ne cesse de grandir...

La vallée sèche de Mc Murdo

Un peu comme la rivière Rio Tinto, la vallée sèche de Mc Murdo, située dans l'Antarctique, est aussi un endroit où les conditions extrêmes ne sont pas sans rappeler celles d'un autre planète. Ce sont des conditions d'humidité, de température complètement extrême. C'est le désert le plus terrible du monde. Bien qu'au milieu de l'Antarctique, il n'y a ici aucune neige. Les graviers et le sol sont donc à nus, mais ils sont recouverts également d'un couche rougeâtre : les métaux et les bactéries qui s'y sont développées (suite aux hautes concentration en fer et en souffre) créent une couleur complètement irréelle : un glacier de sang au milieu du blanc de l'Antarctique.

La semaine prochaine, retrouvez les trois derniers lieux qui pourront vous servir d’inspiration ! 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir