Préparation du scénario

Créer un monstre pour votre campagne : les 4 étapes essentielles

 

Monstre PNJ

 

Que ce soit au tout début de la campagne ou pour un scénario bien précis, il vous sera parfois nécessaire, surtout en fantasy (mais cela se trouve également en contemporain, en futuriste ou dans d'autres univers) de préparer un monstre sur lequel vos PJs vont tomber dans le prochain opus. Comment bien s'y prendre et éviter d'y passer trop de temps, tout en donnant une opposition crédible et intéressante pour les joueurs ? Voilà les 4 étapes à suivre.

1. Recycler

Avant de tout démarrer à zéro, il est bon de se demander si une créature ressemblante ou se rapprochant de ce que vous avez besoin existe déjà, qu'elle soit décrite dans le livre de base au chapitre des "monstres" ou bien dans un supplément ou encore dans du matériel additionnel créé par d'autres meneurs et posté sur des forums par exemple. D'une manière générale : il est inutile de réinventer la roue. Si une autre créature se rapprochant plus ou moins existe déjà, autant recycler ce qui existe déjà, quitte à faire quelques petites modifications : modifier un pouvoir par un autre ou bien modifier le scénario pour l'adapter à l'utilisation de la créature décrite (par exemple, votre livre de base décrit un ver des cavernes... vous aviez prévu l'arrivée d'un dragon de froid dans cette grotte... peut être que le ver des cavernes peut recevoir un pouvoir de "souffle glacial" ou bien à l'inverse peut être que finalement les rumeurs étaient fausses et que ce qui se cache dans la caverne n'est pas un dragon de froid mais bien un ver des cavernes : dans un cas comme dans l'autre, vous vous épargnez la peine d'avoir à créer un antagoniste de zéro).

2. Simplifier

Si ce dont vous avez besoin n'existe pas du tout, de près ou de loin, alors avant de s'engager dans un processus long de création, il vaut mieux d'abord se poser la question de l'utilité en jeu de la créature. Quelle sera son importance ? Apparaîtra-t-elle juste pour tester les personnages sur un seul aspect ou une seule compétence (une créature qui ne sera qu'une opposition de force, bloquant une porte par exemple avant de s'enfuir n'aura besoin que d'une caractéristique de force rien de plus) ? Ou bien risque-t-elle d'apparaître plusieurs fois et de devoir mettre en oeuvre plusieurs compétences ? Si c'est le premier cas, alors, pour gagner du temps, le MJ peut se permettre de simplifier : en ne donnant à la créature qu'une seule caractéristique ou compétence : celle qui sera utile pour la situation en jeu. Si vraiment il devient nécessaire d'improviser, alors le meneur pourra lui en ajouter éventuellement une deuxième, qu'il chiffrera en se posant la question simple : cette compétence est-elle la spécialité de la créature ? Ou bien une compétence secondaire ? Ou bien quelque chose d'à peine développé ? Cela permettra d'attribuer son score au mieux.

3. Créer

Si recycler n'est pas possible, si vous avez besoin d'une créature complète, alors il va effectivement falloir la créer de A à Z. Que votre système de règles prévoit ou non une manière de le faire. Dans tous les cas, une "bonne" façon de procéder consiste à partir des mots : vous devriez rédiger un court texte décrivant la créature, ce à quoi elle ressemble, quelles sont ses capacités, ses motivations, ses armes et ses buts. Une fois cela fait, le travail est celui de l'analyse de texte : il faut extraire de cette description des "Traits" caractéristiques qui serviront de base pour la création de votre monstre. Pour la rédaction de ce texte, je ne saurai que trop vous conseiller que de vous baser sur une source mythologique, littéraire (si votre univers s'inspire de romans ou d'un univers existant) ou issue du folklore pour déterminer les caractéristiques de votre monstre : cela ne le rendra que plus authentique. Si ce texte est suffisamment détaillé, la création en sera facilitée : il faudra en fait retranscrire les "traits" que vous avez isolé en caractéristiques/compétences/armes/avantages que détiendra votre créature. Il est important de ne pas oublier dans votre descriptif les motivations, la "personnalité" de votre créature. C'est vrai si c'est une créature intelligente, mais c'est valable également pour une créature à l'intelligence plus primitive : elle aura forcément des "règles" de fonctionnement, des instincts et des besoins primaires à accomplir (se nourrir, se reproduire, se protéger). Tout cela aidera à rendre la créature plus crédible : elle ne fait que simplement s'opposer aux PJs, elle va agir "logiquement" et donc de par ce comportement devenir une adversité pour les personnages des joueurs.

4. Echanger

Aujourd'hui, il est plus facile que jamais d'échanger avec d'autres groupes et d'autres meneurs pour voir si on est bon ou pas. Je vous conseille donc une fois votre créature terminée de la partager sur des forums spécifiques au jeu ou généraliste avec d'autres meneurs qui pratiquent le même jeu. Cela vous permettra d'une part d'avoir des retours constructifs sur le PNJ (et donc de l'améliorer) d'une part et d'autre part cela pourra servir pour d'autres MJ qui voudraient recycler votre travail.

A vous de jouer maintenant ! A noter que ces conseils fonctionnent aussi pour un PNJ plus "humain" que vous pourriez intégrer dans votre campagne. Et vous, quelle créature avez-vous ainsi pu créer pour vos partie ?

Bons jeux à tous ! 

Image ©PavelE 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir